Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entre le 15 décembre et lundi minuit, les barils de TNT largués à partir d'avions et d'hélicoptères dans la région d'Alep ont fait 364 morts, dont 105 enfants, 33 femmes et au moins 30 rebelles, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'hommel (OSDH).
Face à l'hécatombe, l'OSDH a lancé mardi un appel à la «communauté internationale et au secrétaire général de l'ONU, à toute personne dotée d'une conscience, à réagir immédiatement pour arrêter ces meurtres contre les civils syriens».

«S'ils ne réagissaient pas, l'OSDH les considèrerait comme complices, à un degré ou à un autre, des massacres qui sont en train d'être commis en Syrie chaque jour, notamment à Alep et dans sa province», assure cette organisation.

Tag(s) : #Alep

Partager cet article