Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The White Helmets

Casques blancs : Raed Alsaleh et Abdulrahim Aljamal, une conférence-témoignage

"Nous demandons à la communauté internationale qu'une résolution interdisant les frappes contre les hôpitaux soit adoptée lors de la prochaine réunion de Genève."

Raed Alsaleh et Abdulrahim Aljamal dressent un bilan terrifiant :

- plus de 400 000 morts dont 17 000 enfants

- 1,5 millions de blessés

- 11 millions de Syriens ont besoin de soins médicaux

- 600 000 personnes ont besoin de soins pour troubles psychologiques graves

- 26% des hôpitaux ne fonctionnent plus, 33% très partiellement.

 

Ils sont 2850 volontaires de la Défense civile syrienne, répartis sur 117 sites qui apportent les premiers soins, transportent les blessés à l'hôpital, ensevelissent les morts, luttent contre les incendies, déblaient, réparent le réseaux de distribution d'eau et d'électricité, les routes etc. Ils gèrent également les abris et les camps de réfugiés.

Ils ont sauvés 35 000 blessés des décombres. Chaque personne arrachée à la mort leur donne espoir et courage pour poursuivre leur engagement.

Eux aussi comptent leurs morts : 106 depuis le début de la révolution.

Avec l'intervention de la Russie, les choses ont nettement empiré en Syrie : les civils et les casques blancs paient un lourd tribut aux raids de l'aviation russe. Six casques blancs ont été tués depuis le début de ces frappes. Alors que Moscou prétend mener le combat contre Daech, "plus de 85% des frappes russes ont visé des sites civils ou l'opposition modérée". 

"Sur les toits de tous les hôpitaux du monde, on trouve soit une croix, soit un croissant rouge, en Syrie, nous avons volontairement effacé tout ce qui peut signaler la présence d'un centre de soins pour que cela n'en fasse pas des cibles. En trois ans, 170 hôpitaux ont été attaqués ; 17 le mois dernier. Nous construisons les centres de soins en sous-sol. Depuis le début de la guerre, "654 soignants sont morts en activité". Nous demandons à la communauté internationale qu'une résolution interdisant les frappes contre les hôpitaux soit adoptée lors de la prochaine réunion de Genève". 

Tag(s) : #Manifestations, #Formations médicales, #Alep

Partager cet article